French Cub Petting

LA VÉRITÉ DERRIÈRE LES EXHIBITIONS DE BÉBÉS FAUVES

 

Il est possible que vous voyiez des publicités vous donnant l’opportunité de caresser un bébé tigre ou autres bébés fauves, de vous faire prendre en photo avec eux ou même de nager avec eux. Un exposant peut vous faire cette proposition dans des foires, des centres commerciaux ou même au Capitole des États-Unis.

 

Bien sûr, les bébés fauves sont tellement mignons, qui ne voudrait pas tenir une de ces adorables créatures dans ses bras ? On vous dira probablement que les recettes serviront à leur préservation, que les bébés ont été « abandonnés » par leur mère et qu’ils vivront dans un refuge formidable lorsqu’ils seront devenus trop grands pour être caressés.

 

La vérité c’est qu’en caressant les bébés fauves vous participez sans le savoir à un marché qui vaudra une vie de souffrances à ces animaux et aura des conséquences néfastes sur la préservation de ces majestueuses créatures dans la nature. L’histoire a plusieurs facettes mais malheureusement elle ne se résume pas si facilement, cependant vous pouvez en apprendre davantage ici.  Ceux qui voudraient vraiment comprendre ce qui arrive dans « les coulisses » à ces innocents bébés fauves exploités pourront trouver ci-dessous un bref résumé en trois points qui comporte des renseignements, des vidéos et des photos.

 

RÉSUMÉ

Comment sont traités les bébés fauves ? Les bébés fauves sont arrachés à leurs mères dès la naissance, subissent des sévices physiques destinés à brider leur comportement naturel et sont privés de sommeil.

 

Que leur arrive-t-il une fois qu’ils sont trop grands pour être caressés ? Les bébés fauves ont un système immunitaire sous-développé et il n’existe pas de registre répertoriant le nombre de décès. S’ils survivent, ils finissent généralement dans des minuscules cages lugubres. Les femelles sont souvent forcées à se reproduire juste après avoir donné naissance (dans la nature elles élèvent leurs bébés pendant 2 à 3 ans avant de s’accoupler à nouveau). Cette reproduction contre-nature répétée est apparemment liée au cancer du sein.

 

Quelles sont les conséquences des exhibitions de bébés fauves sur la préservation ? Non seulement il n’y a aucun aspect écologique à l’élevage de bébés fauves, ni aucun aspect éducatif lié aux exhibitions mais en plus cela nuit à la préservation de la nature sur deux niveaux.  Tout d’abord, cela envoie un message clairement erroné en faisant croire aux gens que garder des tigres consanguins issus d’un mélange de sous-espèces, c’est de la préservation et qu’ainsi ils n’ont plus à se préoccuper de leur extinction dans la nature.  De plus, l’élevage intensif des fauves destinés aux exhibitions de bébés fauves et le manque de recensement des tigres aux États-Unis nuit à la crédibilité des États-Unis au sein de la communauté internationale lorsqu’ils s’opposent à l’élevage de tigres dans les pays asiatiques qui entraine un braconnage accru.

 

COMMENT SONT TRAITÉS LES BÉBÉS FAUVES

 

Ils sont retirés à leurs mères dès leur naissance. Les bébés fauves sont inévitablement arrachés à leurs mères dès la naissance, ce qui cause une souffrance profonde autant à la mère qu’au bébé. Pourquoi ? Parce que les exposants veulent que les bébés fauves s’attachent aux humains, et non pas à la mère, ainsi ils seront plus «dociles». Si les bébés fauves restent avec leur mère, même pendant quelques semaines : ils agissent alors comme des chats sauvages et sont d’autant plus prompts à utiliser leurs griffes et leurs dents, ils ne restent pas assis sagement pour se faire caresser ou photographier.

 

Des comportements naturels punis par des sévices physiques.  Avez-vous déjà observé des chatons domestiques lorsqu’ils ne dorment pas ? (Vous pouvez observer des chatons domestiques en direct dans la Big Cat Rescue’s Kitten Cabana, l’endroit où nous mettons les chatons qui viennent de naître et qui nous ont été apportés par les services animaliers. Rendez-vous sur http://explore.org/live-cams/player/big-cat-rescue-kitten-cabana.)  Que voyez-vous ?  Ils bougent constamment, jouent avec leurs griffes, développent leurs muscles et améliorent leurs compétences. C’est pareil pour les bébés tigres.  Ils ne veulent pas rester assis pour se faire caresser ou photographier. Les employés et bénévoles qui travaillent pour les exposants des exhibitions de bébés fauves signalent systématiquement que ceux-ci subissent des sévices physiques lorsqu’ils agissent naturellement, de manière à brider leur comportement naturel.

 

Des vidéos montrant des exemples de traitements infligés aux bébés tigres sont disponibles ci-dessous :

 

– Des exploiteurs fouettent et donnent des coups de poings à des bébés tigres (20 secondes)

 

– Vidéo de bébés tigres tournée par la HSUS infiltrée chez deux exploitants (14 secondes) (vidéo complète en bas de la page)

 

Et là-dessus vous pouvez voir que les bébés tigres ne veulent clairement pas être manipulés de cette manière :

 

– Bébé tigre dans un centre commercial qui crie et se tortille pour se libérer (20 secondes)

 

– Des exploiteurs montrent des bébés tigres âgés de deux semaines qui crient (10 secondes)

 

Le manque de sommeil. Tout comme les chatons domestiques, les bébés tigres ont besoin de beaucoup de sommeil. Mais ces bébés fauves sont utilisés dans un seul but, rapporter de l’argent. Si un client se présente et qu’il veut payer pour caresser un bébé fauve, qu’il soit endormi ou non, son exigence sera satisfaite.

 

Dans une des vidéos ci-dessous, vous pouvez voir des bébés tigres âgés de trois semaines profondément endormis dans un berceau à l’occasion d’une foire. Lorsqu’un client vient pour en caresser un (l’auteur infiltré) cela n’a aucune importance pour l’exposant que les bébés tigres soient profondément endormis, un des deux a été arraché du berceau et réveillé pour gagner 10 $.

 

Dans la deuxième vidéo, un bébé tigre endormi est maintenu en l’air en le portant sous les pattes avant et montré à la foule. Imaginez à quel point le bébé tigre doit être fatigué pour rester endormi alors qu’on le soulève et qu’on le brandit comme ça.

 

Vidéo – Vidéo tournée en caméra cachée à l’occasion d’une foire de bébés tigres âgés de 3 semaines que l’on réveille pour les caresser (17 secondes)

 

Vidéo – Bébé tigre dans un centre commercial, maintenu en l’air pour être montré à la foule, il a l’air mort tellement il est fatigué (26 secondes)

 

Les risques de santé des bébés fauves : aucun rapport écrit de leur vie ou de leur décès. Les jeunes bébés fauves souffrent d’un système immunitaire très faible. Normalement le colostrum de la maman tigre immunise les bébés des maladies. Aucun lait maternisé en bouteille ne fait ça. La vaccination est généralement effectuée en plusieurs piqures lorsqu’ils sont âgés d’entre 8 et 16 semaines et ne prend pas effet avant la troisième piqure. Ainsi, durant la période où les bébés fauves sont traités, ils restent très vulnérables aux maladies en dessous de 16 semaines.

 

Aucun registre n’est tenu qui fasse mention du nombre de décès liés aux exhibitions de bébés fauves. Selon les lois de l’USDA (the Agriculture department of the United-States), les exposants doivent normalement effectuer un recensement des animaux et ajouter chaque nouvelle naissance. Cependant, cette information n’est pas transmise à l’USDA et du coup elle n’est ni conservée ni analysée. Elle doit simplement être disponible dans le cas d’une inspection sur un lieu d’exhibition. Vu le nombre limité d’inspecteurs, les exposants sont inspectés à peine plus d’une fois par an. Donc si l’exposant n’ajoute simplement pas un bébé fauve au recensement et que ce bébé meurt, ou qu’il est euthanasié quand il ne peut plus être caressé lorsqu’il est âgé de quelques mois, l’USDA ne le saura pas.

 

Cet auteur a reçu un rapport alarmant de la part d’un employé d’un exposant disant que le propriétaire avait laissé une maman tigre et quatre bébés tigres dehors toute la nuit sans abri par moins de zéro degrés et que les bébés étaient morts de froid. L’USDA ne disposait d’aucune mention écrite de la naissance de ces bébés tigres, du coup, aucune sanction n’a été appliquée.

 

Il n’existe aucun vaccin contre la rage approuvé pour usage sur des animaux exotiques.  Même si les vaccins contre la rage sont administrés, leur efficacité est inconnue, ainsi la loi stipule que si une personne est mordue ou griffée par un animal exotique, l’animal en question doit être décapité et son cerveau analysé pour voir si il y a présence de rage.  Même si la personne souhaite qu’on lui administre des vaccins contre la rage, le CDC (centre pour le contrôle et la prévention des maladies) peut exiger que l’animal soit abattu.  Aucun selfie ne vaut la vie d’un animal sauvage.

 

Spectacles ambulants : la teigne. Les spectacles ambulants qui se produisent dans les foires, dans les centre commerciaux et n’importe où à l’extérieur sont les plus violents. Les bébés fauves sont généralement enfermés dans des petites cages ou des caisses de transport pendant de longues heures de trajet durant lesquelles ils urinent et défèquent. Ces conditions immondes entrainent souvent l’apparition de teigne.Vous pouvez vous en rendre compte dans la photo ci-dessous comme en sont témoins les bandes de fourrures manquantes. La teigne irrite horriblement les bébés fauves, est contagieuse pour les humains et il est très difficile de s’en débarrasser lorsque vous l’attrapez.

 

CE QUI ARRIVE AUX BÉBÉS FAUVES APRÈS QU’ILS SOIENT DEVENUS TROP GRANDS POUR ÊTRE CARESSÉS

 

Il n’y a pas de traces de ce qui arrive aux bébés fauves après qu’ils soient devenus trop grands pour être caressés. Si ils ne sont pas inscrits au recensement, l’USDA ne sait pas qu’ils existent. Ils peuvent être vendus, donnés ou tués. L’un des exposants les plus connus du pays a élevé des dizaines de bébés fauves chaque année pendant des années, mais selon son recensement, il n’a eu que dix nouveaux tigres en 5 ans. Que sont-ils devenus ?  Personne ne pose la question et personne n’est au courant puisque lui-même ne sait pas où ils vont lorsqu’il s’en débarrasse. L’un de ses tigres est arrivé à Big Cat Rescue parce qu’il avait besoin d’une aide médicale conséquente après dix ans dans un horrible zoo en bord de route où il avait été envoyé après qu’il soit devenu trop grand pour être caressé.

 

Ceux qui survivent passent généralement leur vie dans des minuscules cages lugubres dans des zoos en bord de route ou dans des arrières-cours. Voici ci-dessous quelques exemples d’enclos « légaux ».

 

L’Animal Welfare Act (loi sur le bien-être des animaux) est censée s’assurer que ces animaux majestueux soient gardés dans des conditions respectueuses de la vie animale. Cependant cette réglementation ne s’applique pas et ne peut pas s’appliquer de toute façon. Pour plus d’information à ce sujet voir :

 

Les raisons pour lesquelles les réglementations ne marchent pas

 

LES EXHIBITIONS DE BÉBÉS FAUVES ONT DES CONSÉQUENCES NÉFASTES SUR LA PRÉSERVATION DE LA NATURE

 

Les exposants des exhibitions de bébés fauves font deux affirmations complètement fausses :

 

1) Les exhibitions de bébés fauves éduquent le public à a la question de la préservation.

 

2) l’élevage de tigres en captivité favorise la préservation de la nature.

 

En fait, les exhibitions de bébés fauves NUISENT à nos efforts pour préserver le tigre dans la nature à de nombreux niveaux, certains ne sont pas évidents et demandent une explication.

Tout d’abord, attaquons-nous aux deux fausses affirmations.

 

Les exhibitions de bébés fauves « n’éduquent » pas le public à a la question de la préservation. Il n’y a aucune preuve que le fait de caresser ou de prendre un photo avec un bébé tigre (ou autre bébé fauve) éveille l’intérêt de la préservation des animaux dans la nature ou entraine des gens à agir en faveur de la préservation. En fait, de nombreuses études montrent que les rencontres rapprochées avec des espèces en voie de disparition diminuent l’intérêt porté à la question de la préservation de ces animaux dans la nature.

 

Réfléchissez-y. Même si un exposant essayait de faire passer un quelconque message éducatif aux sujets des tigres sauvages tout en proposant des exhibitions de bébés fauves ou de prendre une photo avec eux, est-ce que les gens écouteraient ? Non, il ne se soucient que des caresses qu’ils prodiguent aux animaux. À l’inverse, au cours de la visite guidée d’un refuge, lorsque le public observe un tigre adulte, il fait vraiment attention et apprend des choses.

 

L’idée selon laquelle il faut toucher un animal pour en apprendre sur la préservation est absurde.

 

Ce que cette expérience apprend vraiment au public, c’est à les vouloir comme animaux de compagnie.  Le reportage ci-dessous en est un parfait exemple. Lorsqu’un journaliste interviewe une petite fille dans une exhibition de bébés fauves, elle dit « j’en veux un. »

 

Les tigres « classiques » n’ont aucune valeur en termes d’écologie. L’élevage en captivité peut seulement avoir une valeur écologique si :

 

1) Le pédigrée des animaux est connu. Dans le cas des tigres ils doivent être de sous-espèce pure.

 

2) Les animaux sont sélectionnés pour l’élevage en fonction des principes de conservation scientifiques qui visent à promouvoir la diversité et l’intégrité génétique.

 

La lignée des bébés tigres élevés pour faire partie des exhibitions de bébés fauves n’est pas connue, c.-à-d qu’ils font partie d’un mélange de sous-espèces. Ils n’ont aucune valeur en terme de patrimoine génétique pour remplacer les tigres dans la nature, quand bien même ils disposeraient d’un habitat. Les seules tigres qui ont une valeur écologique sont les quelques cents tigres élevés en accord avec le Species Survival Plan (programme américain pour les espèces menacées) par les grands zoos accrédités par l’Association of Zoos & Aquariums (l’association américaine des zoos et aquariums), qui ne font pas d’exhibitions de bébés fauves.

 

Ainsi, les affirmations selon lesquelles les exhibitions de bébés fauves favorisent la préservation est complètement fausse.

 

Mais cela empire. Les exhibitions de bébés fauves et l’élevage intensif non recensé n’ont pas seulement pour effet de ne pas AIDER à la préservation, ils NUISENT aux efforts déployés pour favoriser la préservation.

 

Les déclarations des exposants ont souvent tendance à DIMINUER l’intérêt porté à la préservation. Les exposants disent souvent au public qu’il faut faire de l’élevage de tigres en captivité parce qu’ils sont en voie de disparition dans la nature.  Mais réfléchissez un peu à ce message. Ce que ça dit vraiment au public c’est que nous n’avons pas à nous inquiéter de la disparition des grands fauves  parce que nous les « sauvons » en captivité. Cela diminue l’intérêt porté à la préservation de la nature. Avoir des animaux en cages pour pouvoir les regarder bêtement ou pour les manipuler n’a rien à voir avec la préservation. La préservation consiste à laisser les animaux dans la nature de manière à ce qu’ils puissent jouer le rôle que l’équilibre naturel leur avait accordé. Aucun de ces tigres classiques élevés pour participer à des exhibitions de bébés fauves ne va jamais retourner dans la nature.  Ils sont condamnés à une vie en cage.

 

L’élevage intensif de bébés fauves destinés faire partie des exhibitions peut encourager le trafic international d’animaux. L’élevage intensif de tigres et autres fauves aux États-Unis, l’absence d’un moyen de recensement des animaux à l’échelle nationale et le fait que les tigres valent souvent plus morts que vivants signifient qu’il y a plus de chance que les tigres se retrouvent sur le marché noir pour la vente de leurs membres.

 

Enfin, et d’une certaine manière c’est le plus important,

 

L’élevage intensif à destination d’exhibitions entame la crédibilité et l’influence des États-Unis pour une coopération avec les autres nations dans la préservation des tigres. Dans certaines parties de l’Asie et communautés asiatiques à l’intérieur d’autres pays, dont les États-Unis, les morceaux de tigres sont utilisés pour la confection de tapis en peau de tigre, la production de vin à base d’os de tigre et de médicaments et aphrodisiaques douteux. En ce moment, un traité international (CITES) interdit de massacrer les tigres pour leurs membres.

 

La Chine cherche à modifier cette loi pour pouvoir élever des tigres. Ils affirment que l’élevage et le massacre de tigres pour leurs membres va permettre d’alimenter le marché pour satisfaire la demande et ainsi réduire le braconnage des tigres sauvages. En fait, c’est l’inverse.  Le tigre sauvage sera toujours vu comme le plus puissant et sera ainsi considéré comme le produit avec le plus de valeur. C’est également moins cher de braconner un tigre que d’en élever un jusqu’à ce qu’il soit assez grand pour pouvoir l’abattre. L’augmentation des stocks de marchandises au moyen de l’élevage de tigres aurait pour conséquence d’étendre le marché global, et d’ainsi créer une demande accrue de produits de première qualité à base de tigre sauvage et d’encourager le braconnage. Néanmoins, la Chine est capable de saper l’opposition des États-Unis à l’élevage de tigres en faisant très justement remarquer, qu’elle, au moins, sait où se trouvent ses tigres, alors qu’aux États-Unis, avec notre élevage intensif non recensé, nous n’avons aucune idée du nombre de tigres qui se retrouvent sur le marché illégal.

 

CONCLUSION

Les bébés tigres sont adorables et l’envie de les caresser ou de se prendre en photo avec eux est compréhensible, à moins d’être au courant de la sombre face cachée de cette activité qui semble au premier abord tout à fait innocente. Contrairement aux affirmations des exposants, ces exhibitions vaudront une vie de souffrance aux animaux, de la naissance à l’âge adulte, et nuisent à la préservation. S’il vous plaît, ne dépensez pas d’argent pour jouer avec des bébés tigres et aidez-nous à apprendre aux autres à ne pas soutenir cette exploitation honteuse.

 

D’AUTRES VIDÉOS SUR LES EXHIBITIONS DE BÉBÉS FAUVES ET SUR LA CAPTIVITÉ DES GRANDS FAUVES

 

La cruauté des exhibitions (1 minute 21 secondes)

 

Vidéo explicative tournée en caméra cachée qui montre les punitions administrées aux bébés tigres et comment ils sont utilisés même lorsqu’ils sont malades (7 minutes)

 

Vidéo complète tournée en caméra cachée par la HSUS des activités honteuses de deux exhibitions de bébés fauves (4 minutes)

 

Bébés tigres affligés d’une déformation de la colonne vertébrale ou d’une maladie neurologique obligés de nager avec des touristes (7 minutes)

 

Courte vidéo d’animation très bien faite à propos des exhibitions de bébés fauves (30 secondes)

 

Vidéo explicative tournée en caméra cachée qui montre les punitions administrées aux bébés tigres et comment ils sont utilisés même lorsqu’ils sont malades (7 minutes)

 

Inside Edition s’intéresse aux exhibitions de bébés fauves

 

Regard détaillé sur la situation critique des tigres aux États-Unis par la Massachusetts School of Law (faculté de droit du Massachusetts) (1 heure)

 

J’ai ajouté cette vidéo parce qu’elle donne une idée de la souffrance des tigres, pas seulement en Thaïlande mais également aux États-Unis.  Ici, aux États-Unis ces pratiques sont perpétrées sous haute sécurité, derrières des portes fermées, où vous ne pourrez jamais faire passer clandestinement votre caméra.  Je suis entrée en contact avec ceux qui ont réalisé la vidéo pour leur demander quelques-uns de leurs fichiers pour pouvoir les utiliser et ainsi révéler les agissements des exhibitions de bébés fauves et espérer avoir une chance de leur expliquer pourquoi Black Jaguar White Tiger ne doit PAS posséder des fauves non plus.

 

Lisez la pétition de l’USDA pour mettre fin à la manipulation des bébés fauves

Pétition de l’USDA contre l’exhibition de fauves et suppléments

How much did you like this?

Tags:

  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

1 Dead 106 Sick After Petting Zoo Comes to Town

Mother sues after E. coli outbreak 106 sick, including 1 dead, after visit to ...

Bobcat Prison Break

MONROE, Wash. (AP) — An animal that appears to be a bobcat has found ...

Sin City

LAOS’ SIN CITY IS AN ILLEGAL WILDLIFE TRADE SUPERMARKET FOR VISITING CHINESE TOURISTS   ...