Lynx, wolves released in Switzerland – WWF

Des lynx et des loups en liberté en Suisse, mais plus aucun ours, selon le WWF
AP – 25.11.2008 – 15:15

Une centaine de lynx et huit loups se promènent en Suisse mais il n’y a plus aucun ours en liberté sur le territoire helvétique, selon un bilan tiré mardi par le WWF. L’organisation de défense des animaux souhaite une meilleure collaboration avec les éleveurs et les autorités.

Le loup est en train de coloniser progressivement le nord des Alpes. L’an dernier, on dénombrait officiellement cinq individus, aujourd’hui ils seraient huit. Les cantons concernés, dont Fribourg et Vaud, se préparent en général activement au retour du prédateur, selon le WWF.

La situation est particulièrement tendue en Valais, dans le sud de la Confédération, où a péri la plus grande partie de la centaine moutons tombés sous les crocs du loup en Suisse l’an dernier.

D’après l’organisation écologiste, la protection des troupeaux y laisse encore trop souvent à désirer. La louve du Chablais, par exemple, a pu tuer une quarantaine de moutons qui n’étaient pas assez bien gardés. Si la Confédération ne veut pas accorder au Valais l’autorisation de tirer ce prédateur, c’est qu’elle estime que les conditions ne sont pas réunies, les mesures de protection étant insuffisantes.

Des conflits agitent aussi le Tessin, où les éleveurs de chèvres du Val Verzasca font de l’opposition. Quelque 150 chiens de protection ont oeuvré sur les alpages pendant la période d’estivage.

Si la situation du loup semble malgré tout s’améliorer, celle de l’ours et du lynx reste très insatisfaisante aux yeux du WWF. L’ours des Grisons “JJ3” a été abattu en avril dernier, “prouvant que la Suisse n’était pas encore préparée à la présence d’un ours problématique”.

Il a fallu depuis trouver une parade au goût trop prononcé du plantigrade pour les déchets, avec le développement de conteneurs à l’épreuve des griffes. Des discussions avec les milieux concernés des Grisons ont eu lieu et doivent préparer au retour de l’ours.

Selon le WWF, la Suisse abrite par ailleurs une centaine de lynx. La population helvétique est la plus importante de tout l’arc alpin. Mais dès que le nombre de félins s’accroît dans une région, les conflits avec les chasseurs augmentent aussi. Les pressions du milieu de la chasse et l’autonomie dont jouissent les cantons dans leur gestion du lynx nuisent au développement de sa population. Pour Kurt Eichenberger, du WWF, les pays alpins et les cantons doivent faire preuve de solidarité. A moyen terme, il faudra aussi une hausse des moyens financiers à disposition pour les mesures de protection. APBobcats circulate in this area, but they’re not really a danger unless they become cornered or threatened, Paul said.

http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/people/20081125.FAP9915/des_lynx_et_des_loups_en_liberte_en_suisse_mais_plus_au.html

——————–

Learn more about big cats and Big Cat Rescue at https://bigcatrescue.org

How much did you like this?

Tags:

  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Saving the Last Lions

Saving the Last Lions By Dereck JoubertTuesday, October 13, 2009 Just 50 years ago ...

Stray tiger hurt or not remains a mystery

Stray tiger hurt or not remains a mystery 9 Feb 2009, 2047 hrs IST, ...